top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurcoralienicot

Shiatsu et Covid long

Dernière mise à jour : 28 mai 2021



Cela fait plus d'un an que la pandémie de Covid-19 nous a touchés directement.

Ayant moi-même contracté le virus (eh oui, on n'est pas surhumain-es !^^), j'ai vu dans mon entourage direct ou indirect des cas de Covid long, plus ou moins graves, avec des symptômes persistants plusieurs mois après la primo-infection.


J'en reçois aussi de plus en plus en séance de shiatsu. Les symptômes vont de l'épuisement aux gros "coups de barre" contre lesquels il est impossible de lutter (expérimentés personnellement en mars 2020 : j'ai eu la chance de pouvoir en rire, tant la sensation d'être terrassée me semblait absurde d'intensité et de soudaineté), en passant par la sensation de "brume" dans la tête, les troubles de la mémoire, de la concentration, l'anxiété, une forme de déprime voire dépression, les symptômes digestifs, respiratoires ...


Ces symptômes s'accompagnent aussi de lassitude face à l'incertitude : combien de temps cela va-t-il durer ? Vais-je pouvoir retrouver un rythme de vie "normal" ? Les symptômes du Covid finiront-ils un jour par partir ?


10% des patients présentent encore des symptômes 6 mois après le diagnostic, selon un rapport de la Haute Autorité de Santé de février dernier. C'est beaucoup.


Forte des séances de shiatsu que j'ai pu donner ces derniers-mois, et suite à des échanges avec d'autres praticiens, le constat est évident : des pratiques complémentaires comme le shiatsu peuvent aider.

Il me semble important de communiquer sur les bienfaits de ces pratiques, le shiatsu et bien d'autres. Dans les cas de Covid long, ce sont des pistes à ne pas négliger quand notre médecine occidentale peine à trouver des solutions ... c'est le moment d'en explorer de nouvelles !

Il est bien sûr indispensable de continuer le suivi médical et les éventuels traitements.


J'ai pu observer dans ma pratique personnelle des améliorations dès la première séance, puis au bout de 3, 4 ou 5 séances des résultats proches d'un "rétablissement".

Les symptômes de fatigue, perte de moral, troubles digestifs et du sommeil semblent être les moins rétifs, ceux d'agueusie ou d'anosmie plus difficiles et longs à résoudre, avec des résultats néanmoins.


L'OMS a répertorié officiellement 361 points d'acupuncture sur les Méridiens Principaux. Le shiatsu que je propose est inspiré du Zen Shiatsu ou Shiatsu des Méridiens, qui remonte aux principes originels de la médecine traditionnelle chinoise.

L'acupuncture et le shiatsu - entre autres - sont efficaces parce qu'ils travaillent sur les causes des troubles.

En séance, j'aborde en douceur et en profondeur les dérèglements énergétiques qui sous-tendent les symptômes. C'est notre rôle en tant que praticien-ne : déceler les déséquilibres énergétiques, et envoyer les bons signaux au corps (par des pressions sur les points adaptés) pour rétablir l'équilibre.

Toujours selon les principes de MTC, le shiatsu agit en globalité, sur les plans physique, psychique et émotionnel.



Parlons aussi des aidants ...

Toute pathologie longue a également un impact indéniable sur l'entourage, qui ne doit pas être négligé.


La vie pourra-t-elle un jour reprendre son cours normal ? Face à la nécessité de soutenir la personne souffrante, fatigue, anxiété et peur s'installent.

Il leur faut soutenir les personnes en souffrance, mais il est nécessaire aussi que les aidants trouvent un soutien.


Le shiatsu peut leur être d'une grande aide.



A bientôt pour parler shiatsu !



74 vues0 commentaire

Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page